Le « BF » carbure !

Si ses trois premiers résultats de l’année n’étaient pas à la hauteur de ses espérances (ndlr : deux défaites et un nul), le Besançon Football s’est rattrapé de manière spectaculaire ce week-end. En sortie sur le terrain de l’AS Saint-Apollinaire, les Bisontins ont dominé les débats, s’imposant sur le score de 7-0 (Photo Est Républicain).

Réduits à neuf en première période, les « Verts » de Saint-Apo ont vécu un match très compliqué sur leur pelouse. Dès la douzième minute de jeu, ils se retrouvaient dos au mur après une belle reprise d’Amaouche (12’ ; 0-1). Malgré une réaction de M’Vondo (39’), les locaux perdaient finalement pied juste avant la pause, lorsque l’intenable Amaouche trouvait une nouvelle fois la cible (44’ ; 0-2).

« Jamais deux sans trois » pour le joueur Bisontin qui s’offrait un triplé en marquant d’un corner direct dès le retour des vestiaires (47’ ; 0-3). Fort de son avantage et en supériorité numérique, le BF continuait sur sa lancée et inscrivait, en l’espace de dix minutes, quatre nouveaux buts par Mbaiam Nekianbe (58’ ; 0-4), Antangana Mballa (59’ et 65’ ; 0-6) et De Morais (68’ ; 0-7). Saint-Apo avait le mérite de continuer à aller de l’avant avec une opportunité pour M’Vondo qui était proche de sauver l’honneur en toute fin de partie.

Suspense relancé !

Dans le haut du classement, les résultats du week-end annoncent des semaines palpitantes dans la course au leadership. Actuellement premier du classement, le FC Sochaux Montbéliard (2) a subi sa seconde défaite de la saison. Deux accrocs marqués, à chaque fois, par la même empreinte, celle d’Avallon, vainqueur dans le Doubs sur le score de 3 buts à 2.

Pourtant, après vingt minutes de jeu, personne n’aurait parié un tel résultat. Peu avant le quart d’heure, Glaentzlin avait concrétisé la domination Sochalienne de la tête sur un service de Payan (13’ ; 1-0). En se faisant justice sur pénalty (20’ ; 2-0), Aktas laissait même entrevoir une soirée difficile pour les visiteurs.

D’autant plus que Senzemba (27’) ou Glaentzlin (38’, 43’) ne devaient qu’à un excellent Diolot, le portier adverse, et à la barre transversale, de ne pas alourdir le score. Mais un petit relâchement local juste avant la pause allait finalement redonner espoir aux Icaunais. Mubiala profitait de ce moment pour s’engouffrer dans la brèche et réduire le score (45’ ; 2-1).

Un but libérateur pour les Avallonnais qui se montraient particulièrement efficaces en seconde période. Mubiala, encore lui, se montrait opportuniste pour égaliser sur un excellent travail de Gauchot (52’ ; 2-2). Puis, à dix minutes du terme, c’est Doucouré qui portait le coup fatal à des Lionceaux sans inspiration offensive dans ce second acte (80’ ; 2-3).

Ce revers Sochalien profite aux joueurs du Dijon FCO (2) qui reviennent à deux petits points de la première place, grâce à leur succès 3-2, à domicile, face au SC Selongey. Une rencontre renversante que les Dijonnais ont su s’octroyer dans les derniers instants.

Seba, sur un service de Vincent Rüfli (25’ ; 1-0), puis Erwan Maury à vingt minutes de la fin (70’ ; 2-0), avaient permis aux joueurs de la cité des Ducs de Bourgogne de faire la course en tête. Mais Selongey n’abdiquait pas et parvenait à rattraper son retard, en égalisant notamment dans les arrêts de jeu (90’ ; 2-2) ! Le dernier acte de ce match totalement dingue, c’est Desroches qui l’écrivait en offrant la victoire aux Dijonnais dans les ultimes secondes (90’+3 ; 3-2).

Autre formation à avoir dû patienter pour empocher les trois points du succès, le Racing Besançon, dans son antre, a pris le meilleur sur l’AS Quetigny (1-0). Un petit but, mais ô combien précieux, inscrit à trois minutes de la fin du temps réglementaire par l’intermédiaire de Belhaj, sur un service de Adjacky (87’ ; 1-0). L’attaquant Bisontin permet à son équipe de revenir à hauteur du CA Pontarlier, troisième, dont la rencontre face au Besançon Clémenceau a été reportée à une date ultérieure.

Toujours invaincus

2018, l’année des Gueugnonnais ? Les quatre premières rencontres laissent, en tout cas, pressentir un vent nouveau du côté du FCG qui vient de signer sa troisième victoire depuis la reprise du championnat.

Nouvelle victime des « Jaunes et Bleus », le Louhans Cuiseaux FC avait pourtant réussi à revenir au tableau d’affichage par Dadoune (25’ ; 1-1), venu répondre à l’ouverture du score de Mamessier, cinq minutes auparavant (20’ ; 1-0).

Mais un passage à vide, au retour des vestiaires, allait finalement faire défaut aux Bressans. Grand artisans du succès Forgeron, Soumah s’offrait un doublé en deux minutes, sur un bon service de Nyamwisi (53’ ; 2-1) et sur un centre repris de la tête (55’ ; 3-1).

Le LCFC ne se laissait pas abattre pour autant et reprenait espoir à dix minutes du terme grâce à Larose, auteur d’une belle frappe en angle fermé (79’ ; 3-2). Insuffisant néanmoins pour la formation Bressane qui, malgré une fin de match intense, ne trouvait plus le moyen de prendre à défaut la défense de Bouchité.

Dans la dernière rencontre de cette 18ème journée de National 3, Jura Dolois et Saint-Vit se sont quittés sur un score de parité (1-1). Surpris d’entrée par le Saint-Vitois, Faivre (2’ ; 0-1), le JDF se ressaisissait petit à petit et trouvait la solution, à l’heure de jeu, sur un pénalty transformé par Chourak (58’ ; 1-1). L’histoire de pénalty se prolongeait jusqu’au « money-time », mais la tentative Saint-Vitoise était stoppée par Bianconi (82’).

Classement

Prochaine Journée

 

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie