Le Racing prend place

Juste derrière le trio de tête depuis plusieurs semaines, le Racing Besançon a profité du repos du CAP, exempté de match ce week-end, pour s’inviter sur le podium de ce National 3. Certes, avec deux coups d’avance sur les Pontissaliens, cette troisième place des Bisontins reste aléatoire, mais elle vient, avant tout, symboliser leur incroyable performance sur le terrain du FC Sochaux Montbéliard (2) (Photo Est Républicain).

Comme face à Avallon, trois semaines plus tôt, la réserve Sochalienne est donc tombée à domicile ce week-end devant le Racing Besançon (1-2). Et comme face aux Icaunais, elle menait et gérait sereinement son avance à la pause. Buteur renommé de ce championnat, Glaentzlin avait une nouvelle fois frappé au quart d’heure de jeu, en venant battre Horiot à la suite d’un coup-franc d’Aktas mal dégagé par la défense adverse (16’ ; 1-0).

Sans grande inspiration lors de ce premier acte, les « Racingmen » allaient changer d’état d’esprit au retour des vestiaires et créer la même sensation que la COA. Portés par l’entrée en jeu de leur sérial buteur, Bentahar, ils allaient trouver la solution, à l’heure de jeu, sur un cafouillage conclu finalement par Hakkar (62’ ; 1-1). Six minutes plus tard, le superbe coup-franc de Jous trouvait la tête de Bentahar qui expédiait le ballon en pleine lucarne (68’ ; 1-2) et donnait le coup fatal à des Sochaliens sans réaction.

Cette belle victoire permet au Racing de grimper sur le podium de ce championnat et oblige Sochaux à laisser sa place de leader au profit du Dijon FCO (2), revenu de son déplacement à Avallon avec le point du match nul (0-0).

 Première pour Clémenceau !

Il l’attendait depuis fort longtemps ; la voici enfin arrivée cette première victoire de la saison ! Besançon Clémenceau a retrouvé le sourire ce week-end en s’imposant à domicile, sur le plus petit des scores, face à l’AS Saint-Apollinaire (1-0). Tout s’est joué à l’heure de jeu lorsque Dielemans, lançait N’Diaye sur le côté gauche. Ce dernier centrait pour Omouri qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets et libérait ainsi sa formation (62’ ; 1-0). Ce précieux succès, la formation Bisontine le doit aussi à une défense retrouvée et menée par un Vitela inspiré.  Par deux fois, le portier a sauvé les siens, obligeant tout d’abord, M’Vondo à croiser trop sa frappe (57’), puis en effectuant une claquette magistrale sur un tir flottant d’Hamroune (88’).

Le début d’une remontée histoirique pour Clémenceau ? Les semaines à venir nous le diront. Pour Saint-Apo, c’est une occasion manquée de prendre le large sur le bas du classement. D’autant que son poursuivant, le SC Selongey, revient à un petit point après sa très belle performance à domicile face au FC Gueugnon (1-0). Invaincus jusque-là en 2018, les « Jaunes et Bleus » ont donc été contraints à mettre fin à leur série. Motivé par son maintien, Selongey a su se montrer solide défensivement face à la domination des Forgerons et particulièrement adroit offensivement pour empocher les trois points. Unique buteur de la rencontre, c’est Obi qui, sur coup-franc, trouvait la solution à l’heure de jeu (60’ ; 1-0).

La « bonne Opé » pour Jura Dolois

En déplacement à Quetigny, avant-dernier du classement, Jura Dolois Football s’est offert un vrai bol d’air en s’imposant sur le score de 2-0 et prenant ainsi neuf points d’avance sur son adversaire du jour. Les coéquipiers d’Hassan Dincer ont donc confirmé leur succès du match « Aller » et su éviter le piège Quetignois grâce à des réalisations d’El Fadil et Bokila (0-2).

Désormais neuvième, le « JDF » creuse également son écart avec Saint-Vit, treizième, battu à domicile par le FC Louhans Cuiseaux FC (1-4). Auteurs d’une belle maitrise collective, les Bressans se sont rendus le match facile grâce à une première demi-heure virevoltante. Par deux fois, Dadoune est venu concrétiser la bonne période des siens et porter le score à 2-0 à la pause (20’ et 30’ ; 0-2). L’attaquant du LCFC s’offrait même un triplé à l’heure de jeu (57’ ; 0-4) et creusait un écart déjà bouleversé par Niang au retour des vestiaires (47’ ; 0-3). Bousculés au cours de cette rencontre, les Doubiens réussissaient néanmoins à sauver l’honneur sur un pénalty de Faivre, à deux minutes du coup de sifflet final (88’ ; 1-4).

Réaction trop tardive

Dans le dernier match de cette 21ème journée de National 3, Le Besançon Football a été surpris à domicile par les réservistes de l’AJ Auxerre (2-3). Mis à mal par les Auxerrois au cours de la première heure de jeu, les Bisontins ont eu une belle réaction d’orgueil pour réduire l’écart grâce à Crolet (72’ et 88’ ; 2-3). Insuffisant néanmoins pour combler leur retard au tableau d’affichage, marqué par trois réalisations Auxerroises de Camara (30’ ; 0-1), Jobava sur pénalty (37’ ; 0-2 s.p) et Bizet (65’ ; 0-3).

Classement

Prochaine Journée

 

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie