Pas de D2 pour l’ASCR

Battues 4-0 au match « Aller », les joueuses de l’AS Chatenoy le Royal se devaient de signer une sacrée performance pour rattraper leur retard lors de ce match « Retour » face à Rennes. Mais dimanche, au stade du Treffort, le rêve local n’aura duré qu’une demi-heure, jusqu’au premier but visiteur (0-2).

Pourtant la motivation était bel et bien là chez les protégées de Jean-Christophe Frédéric au moment de rentrer sur la pelouse. Mais face à elles, les Rennaises faisaient front et trouvaient systématiquement le moyen de contrer les premiers assauts locaux.

Pire pour l’ASCR lorsqu’à la demi-heure de jeu, les Bretonnes, sur un coup-franc rapidement joué, réussissaient à ouvrir la marque par Sutchiffe (29’ ; 0-1). Rennes venait de faire le plus dur, obligeant son adversaire à marquer désormais six fois.

Une mission quasi impossible, d’autant que Lordon et Ravet manquaient les opportunités de remettre les équipes à égalité. Ce sont finalement les joueuses de l’Ouest qui profitaient d’un contre en toute fin de match pour parachever leur victoire grâce à une réalisation de Vranic (88’ ; 0-2).

Certes, pas de montée pour l’ASCR mais un sentiment de fierté d’avoir atteint un tel niveau dans la compétition. Un grand bravo aux joueuses et à leur staff pour cette performance.

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie