Roche-Novillars creuse l’écart

Opposée à la lanterne rouge du championnat, l’US Sochaux, la formation de Roche-Novillars, onzième, avait conscience de l’importance de ce rendez-vous du week-end. Coutkas et ses coéquipiers ont su relever le défi, s’imposant sur le score de 2 buts à 1 et prenant ainsi leurs distances avec les formations du bas de classement. (Photo Est Républicain)

Ce match prenait pourtant un tout autre chemin lorsque Garmi profitait d’une mésentente Rochoise pour donner l’avantage aux Sochaliens (8’ ; 0-1). Connue pour son abnégation, la formation Sochalienne ne s’arrêtait pas là et tentait de prendre le large par l’intermédiaire du virevoltant Garmi qui, par deux fois, manquait, cette fois-ci, le cadre.

Les Rochois revenaient petit à petit dans cette rencontre et mettaient un vrai coup d’accélérateur dès le retour des vestiaires. Par sa vitesse, Souvannavisouth prenait à défaut la défense adverse puis servait Tudezca qui terminait le travail (49’ ; 1-1).

Sochaux ne lâchait pas pour autant, mais devait faire face au retour en force des locaux. Si les visiteurs pouvaient souffler sur cette tête de Broussou venue toucher le poteau (62’), ils ne pouvaient rien sur cette frappe de l’intenable Grux qui offrait ainsi aux locaux trois points précieux (64’ ; 2-1). Grâce à ce  second succès à domicile de la saison, les Rochois s’éloignent des trois dernières places du classement.

De son côté, l’US Sochaux reste quatorzième et se retrouve à un petit point derrière Levier (12ème), tenu en échec sur son terrain devant Valdahon-Vercel (0-0), et Champagnole (13ème), en difficulté ce week-end face à Morteau Montlebon (5-1).

Le scénario de cette rencontre tournait très vite à l’avantage des Mortuaciens qui ouvraient la marque après seulement trente seconde de jeu. Suite à une passe en retrait de Tribut vers Oncle, le portier de Champagnole manquait son dégagement et laissait filer le ballon au fond des filets (1’ ; 1-0 csc).

Les Champagnolais tentaient de réagir en prenant notamment l’ascendant dans l’entrejeu, mais ce sont bien les locaux qui frappaient à nouveau. Une première fois sur une frappe de Tournier (30’ ; 2-0), puis juste avant la pause par l’intermédiaire de Wailo (43’ ; 3-0). L’attaquant revenait à la charge à vingt minutes du terme et s’offrait un doublé, sur un service de Mainier (72’ ; 4-0).

Si un coup-franc d’Anthonioz permettait aux visiteurs de sauver l’honneur (75’ ; 4-1), ce sont les coéquipiers d’Aubry qui avaient le dernier mot sur une lourde frappe de Journot (89’ ; 5-1).

Grandvillars confirme son leadership

Bien ancré à la quatrième place du classement, le FC Morteau Montlebon a profité des résultats du week-end pour se rapprocher du podium. Sur la troisième marche, les réservistes du Besançon Football n’ont plus qu’un point d’avance sur les Mortuaciens. Ce week-end, les Bisontins ont été accrochés sur le terrain de Baume-les-Dames (0-0).

Avec 30 point également, le CA Pontarlier (2), deuxième, a laissé s’échapper le leader Grandvillars, intraitable lors de leur grand rendez-vous du week-end. Les Grandvellais n’en finissent plus de gagner et l’ont encore prouvé face à leur dauphin (4-0).

Même si le début de match était à l’avantage de Pontarlier, les locaux se créaient les occasions les plus franches. André devait d’ailleurs s’employer à deux reprises, sur un coup-franc de Journet (15’) et une belle tête de Joséphine (20’). A force d’insister, Grandvillars allait trouver la solution sur un bon débordement de Saoudi qui plaçait ensuite un joli tir croisé (22’ ; 1-0).

Les locaux continuaient leur marche en avant et doublaient rapidement la mise sur une belle ouverture de Joséphine pour André, l’attaquant du FCG, qui trompait … André, le portier Pontissalien, d’un tir placé (35’ ; 2-0).

Plus en jambes en fin de première période, Pontarlier débutait la seconde sur un bon rythme et se montrait dangereux par Vuillemin qui, par deux fois, obligeait Marguier à effectuer des arrêts réflexes (38’ et 58’).

Le CAP venait de laisser passer sa chance et Grandvillars en profitait pour asseoir sa suprématie. Teixeira était à l’affut d’une mauvaise relance adverse pour venir loger le cuir dans la lucarne et porter le score à 3-0 (75’ ; 3-0). En fin de match, André parachevait le succès des siens (90’ ; 4-0) face à des Pontissaliens qui ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras, à l’image de leur deux dernières occasions signées Salvi, d’un tir sauvé sur la ligne par Parisot (75’) et Vuillemin, d’une tentative stoppée par Marguier (85’).

Du suspense à Lons

A domicile, la formation de Lons-le-Saunier a fait preuve de répondant pour récolter le point du nul face à la réserve de Jura Sud (2-2). Par deux fois, les locaux ont réussi à rattraper leur retard au tableau des scores. Le Jurassien Sydqy, lançait les hostilités dès la septième minute de jeu et donnait l’avantage aux siens (7’ ; 0-1). Réaction de Merle qui permettait aux locaux de revenir à la marque juste avant la pause (43’ ; 1-1).

Le scénario se répétait à la reprise puisque ce sont les réservistes de Jura Sud qui reprenaient les devants grâce à Bogovic, peu avant l’heure de jeu (58’ ; 1-2). Mais dix minutes plus tard, Lons-le-Saunier trouvait à nouveau l’opportunité de remettre les compteurs à zéro grâce à Abel (69’ ; 2-2).

Au mental, les Lédoniens ont donc récolté un point supplémentaire mais perdent une place au classement suite à la victoire 3-0 de l’AS Ornans face à l’ASM Belfort (2).

Classement

Prochaine Journée

 

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie