Un grand pas pour Valdahon-Vercel

Opposés aux réservistes de Besançon Football, les Valdahonnais avaient bien pris conscience de l’enjeu de la rencontre. Victorieux sur le score de 4 buts à 1, les voici dixièmes du classement, avec six points d’avance sur le FC Champagnole, tenu en échec (2-2) par Jura Sud Foot (2). (Photo Est Républicain)

Dès l’entame de match, Valdahon-Vercel montrait beaucoup d’envie et de détermination. Les locaux devaient néanmoins attendre le fin du premier acte pour concrétiser leur domination, par l’intermédiaire de Guinchard, sur une passe de Tournoux (40’ ; 1-0).

Trois minutes plus tard, une belle combinaison entre Mercier et Guichard aurait pu faire mouche, mais le ballon passait au ras du but de Keller (43’). Au contraire, c’est Besançon Foot qui égalisait avant la pause sur une superbe tête de Cheiky idéalement placé au deuxième poteau (44’ ; 1-1).

On pouvait penser que cette égalisation juste avant la pause, allait toucher le moral des coéquipiers de Plançon. Ce fût bien le contraire, puisque dès la reprise, ils accéléraient leur jeu et reprenaient très rapidement les devants sur un pénalty de Vouillot, obtenu par l’intenable Tournoux (49’ ; 2-1).

Valdahon-Vercel n’allait, cette fois-ci, plus lâcher son avantage. Mieux encore, il l’assurait totalement dans le money-time, grâce à deux nouvelles réalisations de Plançon (87’ ; 3-1) et Tissot (89’ ; 4-1). Une victoire plus que bénéfique pour le FCVV qui passe devant Ornans, battu à domicile par Lons-le-Saunier (0-1) et prend ses distances avec le FC Champagnole, sans solution devant la réserve du JSF (2-2).

Pour le FCC, le maintien s’éloigne

Puni par Abel en première période (39’ ; 0-1), Ornans s’est réveillé trop tardivement pour renverser une situation compliquée face à Lons. Timides jusque-là, les locaux s’offraient une première grosse occasion à vingt minutes du terme, mais Chevassu, seul au point de pénalty, frappait trop mollement pour inquiéter Echinard (71’).

Le portier visiteur détournait ensuite avec brio un coup-franc de Ragot (90’), puis se retrouvait suppléé sur sa ligne par un coéquipier pour éviter l’égalisation (90’+3).

A quatre journées de la fin, Champagnole se devait de l’emporter dans le derby face aux Jurassudistes pour préserver une chance de maintien. Malheureusement, les locaux ont dû trop longtemps courir après le score contre un adversaire emmené par une virevoltant Ekollo (25’ ; 0-1 et 44’ ; 1-2).

Bien servi par Es Souabni, Da Silva avait égalisé une première fois (27’ ; 1-1), imité après le repos par son passeur décisif (53’ ; 2-2). Ce point ne fait donc guère les affaires du FCC qui se reste trop éloigné de ses concurrents directs.

La course au titre continue

Une semaine avant de se retrouver pour leur second choc, Grandvillars et Morteau-Montlebon ont rajouté une victoire supplémentaire à leur compteur, permettant de préserver la course au titre jusqu’au bout (ndlr : quatre points d’écart entre les deux formations). A Levier, les Grandvellais ont fait étalage de leur capacité et concrétisé leur domination au cours d’un second acte à sens unique (0-2).

Sur un superbe centre, André s’élevait plus haut que tout le monde pour placer une tête imparable et ouvrir le score (54’ ; 0-1). Dix minutes plus tard, c’est Di Vora qui aggravait le marque (65’ ; 0-2) et permettait aux siens d’assurer sportivement leur montée en N3.

Morteau-Montlebon, lui, est également très près de récolter son sésame pour l’échelon supérieur. Face à Baume-les-Dames, les Mortuaciens ont su faire la différence au cœur de la première période (2-1). Suite à un mouvement plein d’audace déclenché par Boillod sur le côté, Tournier coupait la trajectoire pour battre Bacar (20’ ; 1-0).

Quelques instants plus tard, au profit d’un centre parfait de Tournier, Journot venait doubler la mise en plaçant le ballon hors de portée de Bacar (29’ ; 2-0). Mieux après le repos, les Baumois montraient un tout autre visage mais manquaient d’inspiration pour s’offrir des occasions de but. Seule une réaction trop tardive de Lérès, permettait aux visiteurs de récompenser leurs efforts (90’+3 ; 2-1).

Troisième du podium, le CA Pontarlier (2), battu à Roche-Novillars (1-0), sent revenir derrière lui l’ASM Belfort (2), vainqueur 3-0 à l’US Sochaux.

Bourreau des Pontissaliens, le Rochois Seguin inscrivait l’unique but de cette rencontre à un quart d’heure du terme (74’ ; 1-0) et offrait ainsi un maintien quasi assuré à sa formation.

Face à la lanterne rouge, Sochaux, les réservistes de l’ASMB, eux, ont assuré leur succès au cours d’une première période aboutie. Double buteur, Moser plaçait sa formation sur une voie royale (10’ et 23’ ; 0-2) et laissait le dernier mot à Brenet dont le tir trompait Zobenbuhler (36’ ; 0-3).

Classement

Prochaine Journée

 

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie