« Prendre les choses avec beaucoup de sérieux »

Il y a un mois, jour pour jour, la section sportive du Lycée Xavier Marmier (Pontarlier) réalisait un exploit retentissant en remportant les championnats de France UNSS Futsal. Un titre qui leur offre le privilège de représenter la France lors des prochains Championnats du Monde. Et c’est en direction de l’Israël que s’envoleront les Pontissaliens en début de semaine prochaine pour participer à ce grand rendez-vous international (du 13 au 21 Mars prochain). A quelques jours de cette incroyable aventure, Romain Richard, entraineur de la section, nous fait part de son ressenti.

Romain, dans quel état d’esprit sont vos joueurs à quelques jours de ces championnats ?

« Ils sont enchantés et pressés d’y être. Ça fait un mois qu’ils sont sur leur petit nuage et totalement euphoriques. Ce qui est à souligner, c’est qu’ils restent tout de même très concentrés dans leur quotidien. Ce n’est que du bonheur, d’autant que les garçons ne s’attendaient pas du tout, à la base, à une telle performance. On n’était pas programmé pour cela, ils ont donc pris bien conscience de la chance qu’ils avaient de vivre cette expérience ».

Une performance surprenante pour les joueurs … et pour leur entraineur ?

« Ça l’est tout autant. A la base, notre objectif principal était d’aller aux championnats de France. D’atteindre ce stade de la compétition était déjà une belle réussite pour notre section. Mais de là à penser que nous remporterions ces championnats… D’autant que nous étions un petit peu inquiet au départ, lorsque nous avons pris connaissance de notre poule (rires). Ce fût une très belle surprise pour notre petite section, quand on voit le parcours réalisé face des structures scolaires bien plus importantes ».

A quel niveau vous attendez-vous pour ces championnats du Monde ?

« Le beau jeu était déjà au rendez-vous lors des championnats de France et nul doute qu’il montera d’un cran lors de ces Mondiaux. On n’a pas vraiment de visibilité quant au niveau des autres formations. La seule information que nous avons, c’est que deux nations figureront comme favoris : le Brésil et la Turquie. On les évite en phase de poules, ce qui est déjà un bon point. Je pense que d’un point de vue sportif, ce titre de champion de France est mérité. Nous partons donc à ce championnat du Monde avec beaucoup de confiance car notre niveau de jeu, affiché lors des derniers tours, est très rassurant. Les garçons ont l’habitude de jouer ensemble et savent s’adapter. Je ne suis donc pas inquiet quant au côté sportif. Ce qui sera important de voir, c’est la façon dont ils aborderont ces championnats sur le plan mental. Cet aspect sera fondamental ».

Les garçons se sont-ils fixés des objectifs pour ces Mondiaux ?

« Je pense qu’ils vont rester sur leur philosophie des championnats de France, à savoir prendre les choses avec beaucoup de sérieux. C’est des compétiteurs donc l’essentiel pour eux est de bien figurer. De là à dire qu’ils se fixent l’objectif du titre mondial, je ne pense pas. Mais, ce dont je suis sûr, c’est qu’ils seront là le jour J pour se donner au maximum ».

Qu’est-ce ça vous fait d’être LE représentant Français ? 

« C’est une grande fierté pour nous, petite section que nous sommes. On représentera notre établissement, notre club indirectement, la ville, le district, la ligue et l’instance Fédérale… Ce n’est pas rien pour ces jeunes joueurs. Il faut souligner aussi que ces résultats sont aussi dus au travail réalisé par le District et la Ligue. Le développement du Futsal aide à ce que des sections comme la nôtre puissent travailler de façon plus organisée sur cette pratique ».

Par Ludovic CANE

Articles les plus lus dans cette catégorie